La fatigue vocale !!!

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir comment naît la voix ? Comment ça marche ?

Ben non, on ne se pose pas ces questions... La voix est là...et puis c'est tout ! En fait, elle est la conséquence d'un équilibre entre l'air inspiré, l'air expiré, les pressions sus et sous-glottiques, la mise en action de nos cordes vocales puis de nos résonateurs et enfin de nos articulateurs qui sculptent le son émis ! Pffff...et oui...mais pas que !!!

gif

- Quels facteurs peuvent agir sur elles ? - Pourquoi ça pique ou gratte ? - Pourquoi la voix nous échappe parfois ? - Pourquoi est-ce que je sens que ça serre dans la gorge quand je parle ou chante...? Autant de questions et de réponses que de situations !

Nombreux sont les facteurs à avoir des conséquences sur notre voix...heureusement pour la plupart sans gravité, si on s'écoute un peu !

En période de festivités, la voix peut être le reflet de nos excès en tous genres : alimentaires, boissons, tabac...mais, il existe tout un tas d'autres facteurs...ce qui suit est loin d'être une liste exhaustive !


gif

On peut noter qu'en plus des causes dues aux excès alimentaires, une mauvaise posture peut induire un déséquilibre qui aura pour conséquence un geste vocal inadapté pouvant laisser apparaître à terme une fatigue vocale puisqu'on...forcera ! Les émotions, le mental ont un effet sur notre voix, un traitement médical aussi peut détériorer nos plis vocaux. L'inhalation involontaire de produits chimiques volatiles dans le cadre du travail par exemple et même lors de séances de bricolage auront pour conséquence d'assécher, altérer, irriter...les muqueuses et de fait les cordes vocales.

Un environnement trop sec, trop chaud, la climatisation pourront aussi induire une fatigue vocale. En effet, les cordes vocales nécessitent une bonne hydratation directe comme boire...de l'eau hein, pas du champagne mais aussi d'origine alimentaire telle que des fruits, une nourriture équilibrée...pas des toasts et du chocolat sinon elles se dessèchent et perdent en mobilité !

Respirer la vapeur d'un bol d'eau bien chaude (pas bouillante et sans ajout de quoi que ce soit) permettra une hydratation directe. On pourra si besoin s'équiper d'un petit nébuliseur qui, en produisant une multitude de minuscules gouttelettes, aura pour effet d'hydrater les cordes vocales plus en profondeur.

gif

Un environnement bruyant peut également provoquer une fatigue vocale. Par exemple, un enseignant dans une classe très bruyante à longueur de journée, un professeur de sport en extérieur obligé de parler fort voir de crier, un vendeur sur un marché, une personne travaillant en "open space" ou au téléphone...

Si un chanteur, dans une salle de répétition a, par exemple, face à lui l'ampli de la guitare qui l'empêche d'avoir une bonne audition de son propre retour, il devra chanter plus fort et cet effort soutenu plusieurs heures, plusieurs fois par semaine aura à terme des conséquences néfastes sur sa voix. Il suffira simplement de se placer différemment dans la pièce pour résoudre le problème !

On retiendra donc que comme pour beaucoup de choses du quotidien, l'excès quel qu'il soit peut avoir un effet néfaste sur le confort nécessaire à un geste vocal sain, équilibré.

On essaiera par conséquent, pour éviter ou pour régler une petite fatigue vocale, de restaurer, de mettre en place de bonnes conditions acoustiques, une atmosphère saine, une posture équilibrée, une bonne hydratation, une bonne alimentation... Exécution !!!


...et si un doute persiste go to l'orthophoniste ou le phoniatre !

Ps : Il existe également de petits exos de récupération vocale que l'on peut pratiquer mais cela donnera lieu à un autre article...

RépondreTransférer

105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout